AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

[Libre] ➵ « You, such a fearless soul, disarmed me by truth. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Elora S. Deakin
► Date d'inscription : 02/07/2014
► Messages : 667


postrow.displayed.POSTER_RPG}


MessageSujet: [Libre] ➵ « You, such a fearless soul, disarmed me by truth. » Jeu 4 Juin - 18:17


« You, such a fearless soul, disarmed me by truth. »

Elora & [libre]


Cair Paravel. Autrefois capitale de Narnia, cet endroit est aujourd'hui totalement en ruine. Et pourtant, c'est probablement le plus beau lieu de tout le royaume. La splendeur d’antan semble y régner en maîtresse depuis des siècles sans perdre une once de grandeur. À ciel ouvert. À l'écart de la guerre. Jusqu’au bout, cet endroit a été préservé. Aslan en soit loué, il n’y était probablement pas pour rien.
Un peu en contrebas, se bâtissait les piliers d’un nouveau palais. Un nouveau Cair Paravel. Comme pour symboliser la fin de la guerre. Que d’illusions ! Elora connaissait la vérité. Elle ne pouvait pas être dupe de tout ce qui avait été mis en place. La soigneuse avait rencontré Aslan, elle avait connaissance de la prophétie. C’était même elle qui l’avait révélé aux Pevensie et à Caspian. Alors comment pourrait-elle croire en une paix durable.. ? La menace était là, quelque part au-delà des eaux de la Mer Orientale.

Oui, elle le savait et elle y repensait à chaque fois que son regard se posait sur l’horizon ouest du Royaume. Comme ce jour-là, où elle longeait la plage tandis que le Soleil se levait à peine. Elle aurait tant voulu partir à bord d’un bateau et explorer chaque île en quête de réponse à ses questions... Mais jamais elle n’aurait l’accord des Pevensie, qui dirigeaient ses lieux. Elora les respectaient trop pour leur désobéir sur un point si important ; cependant, elle comptait bien en discuter avec eux. Après tout, n’étaient-ils pas tous amis ? Ne pourraient-ils pas comprendre que la personne qui a reçu la prophétie ait encore plus besoin de la comprendre entièrement que n’importe qui ?
Ils voulaient la protéger, ce n’était pas méchant mais... Tout de même, elle avait vécu la guerre, elle était soigneuse, elle avait fait face à un pirate fou... Ne méritait-elle pas qu’on lui fasse assez confiance pour qu’elle embarque à travers les îles ? Surtout qu’elle l’avait déjà fait durant la guerre, se passant de l’autorisation des souverains, ou presque. Peter lui avait dit de prendre des vacances après le fiasco de leur conversation à l’infirmerie... Alors elle l’avait fait à sa manière. Même si à en juger par son regard en l’apprenant, le Pevensie n’avait pas apprécié.

Elora soupira légèrement, les doigts jouant avec sa besace tandis qu’elle marchait doucement. Elle aurait aimé se sentir un peu plus libre. Elle ne s’était pas posé de question, lorsque le traité de paix fut signé. Elle ne voulait pas vivre près de Caspian ou de Jason. Sa place était auprès des Pevensie, seuls souverains légitimes de Narnia pour la blonde. Alors elle avait voulu s’installer dans la forêt, près de Cair Paravel, comme autrefois. Sauf qu’elle aurait été seule, puisque sa mère était morte durant la guerre. Toutefois, cela semblait inenvisageable aux yeux des Pevensie qui ne lui laissèrent pas d’autre choix que de s’installer au palais avec eux, comme les courtisans.
Au fond, elle comprenait. Elle les connaissait tous très bien, ils la connaissaient tous très bien. Depuis qu’elle n’avait plus sa mère, ils étaient les personnes dont elle était la plus proche. Lucy était son exemple, éternellement. Même dans ses plus mauvais moments, elle avait gardé l’admiration d’Elora. Edmund était si sage... C’était un honneur pour la blonde de s’occuper de lui. Susan... Susan la comprenait. Et ça c’était si rare qu’Elora trouvait que c’était extraordinaire. Et Peter... Il était fidèle à lui-même et ne l’était pas du tout en même temps. La soigneuse savait depuis des années ce qu’elle ressentait pour lui. Néanmoins, lui, ça faisait des mois qu’il ne savait pas ce qu’il voulait avec elle. Il lui avait promis de lui dire tout le jour où il y verrait clair. Ce jour tardait... Et en attendant, la jeune femme s’inventait des dizaines de réponses possibles de sa part –souvent désastreuses d’ailleurs, sans aucun doute une trace du dernier traumatisme qu’il lui avait causé.

La soigneuse finit par s’asseoir sur un gros rocher, face à la Mer Orientale. Elle devait arrêter de penser à Peter, écarter les sentiments de son cœur et se concentrer sur autre chose. Elle le savait, elle se le répétait sans cesse, chaque jour. Néanmoins, elle avait bien du mal à se distraire. Elle était habituée à crouler sous le travail, à être bien trop éreintée pour avoir la force de réfléchir longuement. Maintenant que la paix s’était, en apparence, installée, elle n’avait pas grand-chose à faire de ses journées. Oh, bien sûr, elle était ravie de savoir que son peuple ne souffrait plus atrocement de combats sanguinaires... Mais elle s’ennuyait affreusement. Elle n’était pas faite pour simplement rester assise et discuter garde-robe avec d’autres femmes. Elle avait besoin de se sentir utile, d’avoir à mettre son cœur à l’ouvrage, de se consacrer à quelque chose de concret. Tourner en rond dans une tente ou sur le chantier la rendrait folle si cela ne cessait pas bientôt. S’occuper devait vital, mentalement parlant.
Les prunelles fixant un point devant elle, Elora se demanda vaguement combien de temps durait cette situation, ce calme apparent qui en cachait beaucoup. Elle songea avec ironie qu’elle était le reflet parfait de la situation à Narnia ; si différente à découvert qu’en profondeur. Elle sursauta légèrement en entendant un bruit de pas à sa gauche : elle ne s’attendait pas à croiser qui que ce soit à une heure si matinale.



_________________

Winter is back


Revenir en haut Aller en bas

[Libre] ➵ « You, such a fearless soul, disarmed me by truth. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» eau libre
» nouvelle poudre libre HD
» presse libre, l'appel de la colline
» Lecture libre et gratuite
» Warm Soul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chronicles of Narnia. :: La Plage.-